Les Chroniques D'Alaman

Règles pour une Campagne fleuve à l'échelle d'un secteur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bataille spatiale - Génèse de la guerre de la forge.

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Bataille spatiale - Génèse de la guerre de la forge.   Jeu 30 Aoû - 23:26

- "Combien sont-ils?" Demanda l'amiral Garfield pour la seconde fois tout en observant les auspex sur les écrans de bord du "Rétribution."

- "Quinze vaisseaux de différents tonnages, monseigneur. L'un des transpondeur indique la présence du "Violent Wrath", un croiseur du Tyran." Le second tenait un listing en papyrus et en observait les données avec attention tout en répondant à l'Amiral. "Ils semblent préparer un assaut sur Stix 21, leurs moteurs sont à puissance réduite mais leurs boucliers sont surchargé, j'imagine dans l'éventualité d'un tir de barrage depuis le sol."

Garfield n'avait pas la moindre idée de ce que pouvait signifier la présence de l'armée du Tyran dans cette zone. Il avait déjà envisagé toutes les raisons qui pouvait emmener de tels flottes dans cette région d'Eknarf. Stix 21 était un monde forge qui tournait au ralentit et, très logiquement le méchanicus avait décidé d'augmenter sa production en prenant possession des lieux. L'archimagos Thalys avait lui même demandé un soutien aux forces en présence de Sirap. Le haut conseil y avait répondu favorablement, très certainement une manoeuvre poitique car les anciens de Somala n'avaient jamais, jusque là, apporté le moindre soutien aux forces de protection du secteur. Pour autant, maintenant que le culte de l'omnimessie pouvait fournir armes, munitions et véhicules en quantité grâce à la remise en place de 23-U5A l'élite pensante de Sirap avait dût calculer une faveur bienvenue et facilement rendue. Sauf que la ballade de routine allait se transformer en affrontement et que la division détachée pour couvrir le Culte de Somala n'avait prévu qu'une force représentative. Cinq vaisseaux, un croisseur lourd et quatre frégates en tout et pour tout. Cela suffisait pour transporter deux ou trois compagnies des régiments basés sur Sirap. Une force, sommes toute, plus de parade que de véritable opération de guerre. Et Garfield ne céssait de peser tout ça dans sa balance mentale. Ils étaient sortis du Warp deux jours auparavant et les Navigators avaient tous rapportés des sillages récents et des turbulences dans l'espace réel dût à une déchirure, une sortie qui ne devait avoir que quelques jours seulement. Garfield ne croyait pas aux coïncidences, mais il était difficile de ne pas voir dans cet état de fait un jeu du destin par trop fataliste.

-"Communication demandé par le "Red Roses", monseigneur." Le serviteur était toujours face à son écran, mais il avait tout de même levé un regard aveugle vers l'Amiral comme pour tenter de voir, à travers les cables qui s'enfonçait dans ses orbites, la réaction du maître de la flotte.

-"Ouvrez un canal crypté. Réduisez la signature énergétique au plus bas et recalibrer sur la communication afin qu'elle soit le plus clair possible!" Ordonna Garfield en reprenant place dans son trône de commandement.

Une flotte minuscule de la Maison Bélliante avait suivit, sautant à la suite de la sienne après les avoir rejoins au derniers point de Mandeville. Les deux croiseurs de transports dont les soutes avaient pris de la place sur l'armement pour y caler des Armiger et des Chevaliers montait la flotte à sept vaisseaux. A peine la moitié de celle que commandait celui qu'on appelait le ravageur, Sulpiss, le boucher d'Enniev. Le Hérault du Tyran.

Une hologramme apparue sur l'estrade de commandement. Une femme d'une quarantaine d'année, tout au plus, se tenait droite dans un uniforme de la marine impeccable du bleu sombre de la Nobilis Aeronautica. Les mains dans le dos, le regard dur et les cheveux blond ramenés en chignon au dessus de son visage aussi fin que dur.

-"Mes hommages Madame, "entama Garfield en posant son menton sur son poing droit comme pour s'aider à préserver son attention sur le discours à venir.

-"Qu'attendons-nous?" demanda brutalement la capitaine du "Red Roses". "Nous sommes indétectés et à moins de trois unité aéronautique de la portée effective de nos canons, nos lances pourraient déjà les toucher, nous pourrions les surprendre et leur infliger de lourds dégâts."

-"Nous risquons de perdre toute notre flotte, capitaine", répondit Garfield en se levant. Il ne prenait pas ombrage de la familiarité avec laquelle c'était adressé une subordonné à un supérieur hiérarchique, il n'était pas du genre à s'inquiéter de ces formalité. En revanche, lorsque sa décision serait prise, qu'elle joue à aller outre ses ordres et elle apprendrait très vite que la patience de l'Amiral de Sirap avait des limites qu'il valait mieux ne pas dépasser.

- "Les Somalaans au sol attendent notre soutien, votre hésitation frise l'hérésie, surtout face à ce genre d'ennemis, Amiral. Je doute que l'Archimagos apprécie les marques de votre couardise quand il sera au courant."

Garfield tentait de garder son calme mais les accusations lancés à la volée entamaient un peu plus sa détermination à faire preuve d'indulgence envers le cappitaine, fût-il d'un autre corps de l'armée impérial que le sien.

-"Réfléchissez une minute à la réaction de vos propres maîtres s'ils apprenaient que vous avez perdu votre cargaison, Capitaine", dit-il en appuyant bien sur le grade pour lui rapeller sa place, à cette impudente, "S'il s'avérait que par excès de zèle vous aviez détruit deux vaisseaux et les très saintes machines que vous transportez. Je ne crois pas que foncer tête baissé sera le choix le plus judicieux..."

Garfield s'intérrompis en voyant que l'attention de la Capitaine venait d'être détournée. La colère grimpait d'autant plus vite qu'elle se permettait de l'ignorer de façon extrêmement grossière, mais ses émotions fûrent vite refoulée quand les alarmes de son vaisseau se mirent à sonner et que l'éclairage bascula sur les gyro rouge d'urgence.

-"Qu'est ce qui ce passe?" Demanda l'Amiral en s'adressant au pont tout entier. Malgré tout il pensait déjà avoir la réponse en observant les écrans de contrôle qui affichaient la situation sur les baies d'observation du "Rétribution."

-"Je crois que nous n'avons plus le choix, Amiral, engagez vos navires, nous allons tenter de débarquer pour soutenir nos alliés au sol."

-"Capitaine, engagez vos navires à bonne distance, votre cargaison est trop précieuse, nous allons les contenir et tenter de faire passer nos transports tout en leur infligeant le maximum de pertes."

La Capitaine du "Red Roses" sembla réellement surprise des ordres que venait de lui donner l'Amiral. Elle avait hoché la tête, la bouche mi ouverte comme sur le point de remercier et avait finalement coupé la communication. Peut-être l'avait-elle jugé trop hâtivement? Il était clair que tous les exilés d'Alaman éprouvaient une certaine rancœur contre les natifs d'Eknarf et en particulier ceux de Sirap. Ils considéraient que les Régiments du monde forteresse auraient dût intervenir et avait gardé leur position par lâcheté et laxisme. Pourtant cela n'avait pas été le cas. Le haut conseil de Sirap n'avait simplement pas mesuré l'étendue du danger. Enfin, Garfield espérait que cette version officielle était la véritable raison, c'était au moins une excuse qui avait un droit d'être citée.

Mais maintenant le problème des Alamaéens était aussi le sien.

- "Poussée des moteurs à soixante dix pour cent, énergie maximum sur les boucliers avant, lance sidérale et canon tribords prêt à faire feu. A tous les vaisseaux, formation d'engagement d'Espilon à Bêta. Préparez vous à couvrir le passage des vaisseaux de la rose sanglante par un barrage intensif. Lieutenant, je veux une communication immédiate avec Stix 21 et un rapport constant des résultats de leurs propres tirs de défense terre-orbite. Préparez vous au combat."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: Bataille spatiale - Génèse de la guerre de la forge.   Ven 31 Aoû - 9:55

Sulpiss mit tant de force dans son revers que la tête du maître des auspex explosa dans une gerbe de sang qui éclaboussa son armure et la passerelle de commandement. Le Capitaine du "Violent Wrath" reçus une giclée de sang chaud sur le visage et resta quelques secondes interdit, à la fois choqué et effrayé, n'osant réagir de peur de subir un sort similaire.

-"Comment nos auspex n'ont-ils pas vue venir cette menace?" gronda le Berzerk à l'adresse du cadavre décapité. "COMMENT?"

-"Mon seigneur", osa interrompre Markes en se redressant après avoir essuyé le sang sur son visage. Sulpiss retourna son attention vers lui et le capitaine crût, pendant un instant que sa tête allait voler en même temps que sa vessie allait lâcher. Mais Sulpiss ne le tua pas.

-"Parle, esclave, avant que je ne décide de me passer de tes compétences pour offrir un nouveau crâne à mon Dieu."

-"Mon Seigneur, l'effet de surprise nous à déstabilisé mais ils sont en infériorité numérique à un contre deux. Je pense que nous pouvons tirer partie des informations que nous avons et infliger une lourde défaite à nos ennemis en manœuvrant habilement."

Sulpiss prit le temps de réfléchir, tout en levant son visage couturé de cicatrices vers les écrans de contrôle de la baie d'observation. Sa flotte avait entamé le bombardement initial afin d'attendrir la viande avant de trancher dans le vif. L'assaut planétaire prévus serait un coup de hachoir dans les nerfs de l'ennemi. Il le prendrait à la carotide et, tel un chien de khorne, lui arracherait la tête. Il apporterait cette planète en offrande au Tyran et, par là même, la preuve de sa supériorité sur les traitres de la Death Guard et des Thousand Sons qui avaient fait sécession quand ils avaient crut la croisade terminée.

-"Comment comptes-tu t'y prendre, vermine?"

Le Capitaine déglutis en espérant que sa réponse satisferait le Space-marine. Le boucher d'Enniev n'était ni reconnue pour sa patience, ni pour sa subtilité.

-"La flotte ennemi nous prend à revers et vise les dorsales de nos navires, là ou les boucliers sont les plus faibles. Malgré l'éfficacité maximal de cette attaque c'est une manœuvre trop évidentes que seul un amiral novice ou un imbécile…"

-"Abrège!" gronda Sulpiss en se redressant au dessus de son esclave.

-"Oui, mon Seigneur. Regardez, deux vaisseaux sont en train de nous contourner et se sont séparés de leur flotte principale, il s'attend à ce que nous faisions front de toutes nos forces sur son assaut, mais nous pourrions le prendre au dépourvue. Observez la carte tactique et la manœuvre que j'ai préparé."

Sulpiss posa les yeux sur la carte en trois dimensions qui apparaissait au dessus de la table du stratégium. Il afficha  un sourire grimaçant sur son visage ravagé et hocha la tête en faveur du commandant.

-"Mettez votre stratégie en place, Capitaine, trouvez vous un nouveau maître des auspex, je veux débarquer dans les plus brefs délais, un retard sur mes propres plans pourrait me faire changer d'avis sur votre compte Markes."

Le Capitaine du Violent Wrath s'inclina devant son Seigneur. Celui-ci le dépassait en l'ignorant afin de rejoindre les cales et préparer sa propre force d'intervention au sol. Markes attendit quelques secondes que la porte du pont de commandement soit refermé avant de pousser un soupir de soulagement tout en posant le regard sur le cadavre mutilé de son ami, décapité. Il aurait le temps de porter le deuil, s'il restait en vie assez longtemps et s'il plaisait à Khorne dans sa façon de mener la guerre.

-"Toi, serviteur, débarrasse moi de ça." Grogna-t-il en désignant l'ancien maître des Auspex. Puis il se tourna vers les écrans.

-"Préparez vous à la manœuvre, maintenez une communication constante avec les autres navires de la flotte. Surchargez les canons secondaires, rétablissez un équilibre dans la répartition des boucliers et préparez vous aux impactes. Nous allons prendre une salve de plein fouet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
 
Bataille spatiale - Génèse de la guerre de la forge.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bataille entre chèvre
» "Noëls de Guerre" à Compiègne du 27 nov au 31 janv 2011
» veste kaki m 47 guerre d'indochine
» Casting pour "La guerre des Boutons"
» Jeu gratuit On line : guerre de troy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Alaman :: Strategium :: Stix 21 - Monde forge-
Sauter vers: