Les Chroniques D'Alaman

Règles pour une Campagne fleuve à l'échelle d'un secteur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La volonté de Gork, Chapitre 1.

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 193
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: La volonté de Gork, Chapitre 1.   Ven 16 Nov - 17:15

Le vent soufflait encore plus fort au sommet de la montagne. Jorgun pouvait le sentir lacérer sa peau tannée comme le cuir, balayer sa chevelure qu'il avait rougie au sang des orks. Au bord du précipice il devait se tenir à un promontoire rocheux pour que les rafales de vent ne l'emporte pas en bas. Son loup, "Tempête" se glissait avec souplesse autour de ses jambes, les babines retroussés sur des crocs longs comme des dagues. Il reniflait l'air sans se soucier des bourrasques qui se chargeaient de neige et emportait les flocons de biais. Jorgun pouvait sentir la bataille arriver, il pouvait sentir cette même tension monter et envahir l'âme de son animal. Il pouvait entendre les tambours de guerre et les chants de mort de ses ancêtres battre au rythme de ses cœurs jumeaux.

La compagnie était divisée. Ce n'était pas une bonne chose et il était de ceux qui avaient élevée leur voix contre cette idée. Murke Grimblood avait décidé de mener la guerre sur un autre champs de bataille. Affronter deux ennemis en espérant que ceux-ci en viennent à se combattre l'un l'autre. L'idée, selon lui avait deux défauts qu'il avait du mal à accepter. D'abords c'était une preuve d'impuissance. Murke, tout Seigneur Loup qu'il était, avait démontré qu'il n'arrivait pas à gérer la Waaagh par la bravoure et avec la rage des Fenrissiens. Plus grave encore, s'il avait pu prendre cette décision c'était surtout parce qu'il n'était pas natif d'Ekgla. Murke était un Fenrissien. Mais lui, Jorgun, il était né ici, et l'idée que si le plan ne marchait pas ils pourraient sacrifier cette planète l'avait touché au plus profond de son âme. Depuis le départ du Seigneur Loup il avait prié ses ancêtres pour qu'ils accordent leur pardon à la compagnie. Jamais Jorgun n'aurait trahis Murke Grimblood, ni remis en question ses choix, mais il n'était pas d'accords avec les dernières décisions, même s'il les acceptait.

Tempête se mit en garde, tête basse, oreilles couchés vers son dos, le regard vers le précipice. Un autre que lui aurait grogné, mais les loups d'Ekgla étaient des fantômes, des chasseurs invisibles, des tueurs implacables. Jorgun avait sentit, lui aussi, une odeur d'essence, de pétrole et de gaz en combustion. Le vent couvrait le bruit des moteurs, mais il emportait les odeurs vers eux. Les véhicules orks étaient bruyants, polluant et souvent peints en rouge. Ils avaient usés de violence, de brutalité lors de leur assaut planétaire. Il aurait été impossible de les arrêtés à ce moment là. Mais leur bêtise serait leur perte et les Loups d'Ekgla avait entamé une résistance qui serait sans pitié et qui déchirerait la gorge de la bête.

Jorgun avait levé la tête vers le ciel. Sa barbe et sa crête orange c'était chargé de flocons. Les étoiles étaient visibles a travers quelques trous dans les nuages. La chute des transports orks avaient cessé depuis quelques jours. Cela avait duré plusieurs semaines, et il devaient maintenant être plusieurs millions à arpenter les neiges d'Ekgla, souillant son manteaux blanc de la boue de leurs bottes et de l'encre noire de leurs carburant. Là-haut quelque chose avait changé. Certaines étoiles pulsaient, d'autres brillaient fort avant de disparaitre, d'autres encore se mouvaient dans un balais d'éclairs et de lumières en tête d'épingles, à peine visible. Le ciel d'Ekgla était le témoin d'une bataille spatiale d'envergure. Les Hellraisers avaient promis du soutien, peut-être que les fils du Lion étaient là, peut-être que les orks se battaient entre eux, peut-être qu'ils se battaient contre une menace plus grande encore. Un bruit sourd, un grondement de moteur attirait de nouveau l'attention de Jorgun vers le précipice. Ils arrivaient. Jorgund ne pouvait les voir, mais il savait ses frères, Space-Wolfs ou Loups, prêt à se battre.


Le véhicule de tête était apparut, tâche rouge qui déblayait la neige en hurlant, un camion épais transportant des dizaines d'orks agités. Sur la cabine de transport flottait un étendard, une peau de bête peinte, le symbole de Kass'Krane, le symbole de la Bête, le symbole de la volonté de Gork. Une caravane d'autres véhicules le suivaient, des dizaines de monstres mécaniques fonctionnant par miracle.
Jorgun sentit sa colère devenir de la rage, et sa rage lui donner le besoin de tuer. Il allait abreuver sa planète de sang et teinter la neige de la couleur du feu.


Dernière édition par Conteur le Ven 16 Nov - 19:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 193
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: La volonté de Gork, Chapitre 1.   Ven 16 Nov - 17:20

Mission TOUR 1: 75 Points de Puissance.

Embuscade - Les Space-Wolves infligent 1 dégât de pop de plus aux Orks, s'ils gagnent.

Space-Wolfs (UNIQUEMENT) en attaque, Orks en défense.


Dernière édition par Conteur le Ven 16 Nov - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 193
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: La volonté de Gork, Chapitre 1.   Ven 16 Nov - 17:40

Les Destins de la Campagne.

Si les Orks gagnent cette Campagne et réduisent les Space-Wolfs à de la viande pour leurs loups, la planète Ekgla deviendra une nouvelle planète Ork. Les Orks auront deux planètes et Kass' Krane gagnera un point de réputation Définitif. Les Orks deviendront alors de sérieux prétendant à la première race du Secteur Eknarf. Quand aux Space-Wolfs ils devront trouver refuge sur une autre planète ou érrer dans l'espace à bords de leur flotte.

Si les Space-Wolfs repoussent les Orks la bête d'Ekgla sera tuée sur l'autel de la guerre. La volonté de Gork mis à bas. Les clans Orks se déchireront entre eux pendant des années avant qu'un nouveau seigneur n'émerge des entrailles de leur guerre sans fin. En espérant qu'un Big Boss se démarque assez durant le prochain conflit pour reprendre le flambeau de Kass'Krane. De plus Murke Grimblood -ou un personnage unique autre- gagnerait un point de réputation définitif.


La vision des autres:

L'Impérium d'Alaman: Ils ont envoyé une flotte de croisade vers Ekgla afin de soutenir les Space-Wolfs dans cette épreuve. Celle-ci est composé d'1/4 du Chapitre des Hellraisers, 1/4 des Régiments en faction sur Alaman Secundus et 1/4 des Chevaliers de la Maison Bélliante.
La croisade Frozen-Blade.

Le Chaos: L'ennemi de mon ennemi…

Si Alban choisis de jouer le Chaos.

Le Tyran peut voir dans ce conflit une opportunité d'affaiblir l'Impérium avant de lui porter un coup sévère. Une victoire de Orks serait une plaie béante dans le flanc du secteur. Le moral des citoyens au plus bas et les efforts de guerre concentrés sur une poussée de la Waaagh plus profondément dans les terres Impériales. Un  temps précieux pour les forces du Chaos afin de préparer une Croisade Vertueuse. Le Chaos viendrait en soutien des Orks tout en restant hors de porté de la bête.

Armées:

.Space Marine du Chaos - 15 POP

.Thousand Sons - Magnus authorisé - 16 POP

.DeathGuard - 33 POP

.Démons - 25 POP

Une fois la faction choisie tu peux envoyer 0%, 25%, 50% ou 75% de chaque armée composant la faction.


Les Aeldarii: Le Fléau de Nela'Pha.

Si Alban choisis de jouer les Eldars

Nela'Pha est le nom que les Xénos ont donné à Ekgla il y a bien longtemps. Les prophètes du vaisseau monde et les devins de la cité morbide sont, pour une fois en accords. La guerre qui oppose les bêtes et les loups est une opportunité pour le peuple de Khaine de renforcer leur position. Les Aeldarii peuvent décider d'intervenir en favorisant un camps ou l'autre afin de maintenir un équilibre qui permettra d'infliger le plus de pertes possibles aux deux parties. Les Aeldarii pourraient ressortir de cette guerre comme le peuple le plus puissant du secteur.

Armées:

.Craftworld 46 POP

.Drukharii 49 POP


Les Arlequins n'ont pas de pop propre mais se divise dans chaque armée.

Une fois la faction choisie tu peux envoyer 0%, 25%, 50% ou 75% de chaque armée composant la faction.


VOS CHOIX AURONT DES CONSEQUENCES SUR LA SUITE. LE DESTIN S'ECRIT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 193
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: La volonté de Gork, Chapitre 1.   Mar 20 Nov - 10:44

- "Mais putain, qu'est ce qu'il c'est passé?"

La tempête fait rage et le commandant de la douzième compagnie est obligé de hurler pour se faire entendre par son escouade de commandement. Ses hommes sont gelés et la plus part se collent aux moteurs des véhicules de tête pour essayer de récupérer un peu de chaleur. Les escouades ont été déployés tout autour de la colonne pour protéger le convois d'une éventuelle embuscade. Le 1er Régiment d'Alaman Sécundus devait traverser les montagnes d'Efrit, une chaine de Volcans depuis longtemps inactifs, afin de contourner les positions Orks et de rejoindre les Sœurs du couvent d'Antikav et un détachement des Hellraisers pour porter un coup dévastateur aux lignes arrières des Xénos. Mais une avalanche à bloqué le chemin qui traverse la vallée de Serbom.

- "Si nous devons contourner, nous allons perdre plusieurs jours, et nous risquons d'arriver après la bataille." Indique le sergent vétéran Ael en remontant son écharpe sur son visage couvert de givre. "On ne peut pas se permettre ce genre de retard!"

Le Commandant Elssodeltu se tourne vers son opérateur radio. Celui-ci s'échine à essayer de prendre contact avec les détachements des sœurs et des Hellraisers depuis prêt d'une heure. Quand leur regards se croisent l'opérateur hausse les épaules. Toujours aucun contact. La tempête doit bloquer les communications, à moins que ce ne soit les monts Efrit. Elssodeltu rage. Les poings serrés il observe pour la centième fois les environs comme si une solution pouvait apparaitre miraculeusement.

- "Par le foutu trône, on ne peut pas rester ici, Commandant, si on reste immobile les moteurs vont gelés et les hommes vont crever de froid."

Elssodeltu hoche la tête. Il sait que Ael à raison. L'immobilité dans cette tempête aura raison de sa compagnie sans que les Orks aient besoin de lever le petit doigt.

-"Envoyez les Hellhound à l'avant, cramez moi tout ça. Levez trois escouades d'armes spéciales avec fuseurs pour la roche. On arrivera après le début de la bataille, mais on sera présent avant la fin."

-"Bien Commandant!" Répond Ael en rabattant sa capuche sur sa tête pour organiser le dégagement de la voie. Pourtant il s'arrête avant d'avoir fait les premiers pas. Pendant quelques secondes ils n'est pas sur de ce qu'il à vue. Et si l'avalanche n'avait pas été le fait du hasard? Il secoue la tête pour chasser ses idées paranoïaques de son esprit. Les Orks n'ont pas d'engins anti-grav et ils ne sont pas assez malin pour tendre ce genre de piège. Ael reprend sa marche. La neige lui monte jusqu'aux genoux et le froid lui engourdie les membres.

-"Contact, Onze heure!" Le cri du soldat sort immédiatement Ael de ses pensées. Il se passe bien quelque chose.


-"Qu'est ce que c'était, des Orks?" demande Elssodeltu en sortant son pistolet plasma de son étui.

Il n'a pas le temps de recevoir une réponse, d'autres escouades signale des déplacements hostiles autour de leur position. Quand Ael les aperçoit il comprend.

-"Nous sommes maudit! Puisse l'Empereur nous prendre en pitié" Chuchot-il pour lui même avant de se mettre à courir. "Gagnez des positions défensives, Regroupez vous dans les ruines du villages ou à flanc de montagne, préparez vous au combat."

Le premier tir de canon réveille les troupes qui jusque là cherchait un ennemi invisible. Toute la colonne se met en mouvement prêt au combat. L'opérateur radio rejoint son supérieur.

-"Nous n'avons aucun contact, Commandant, on est complétement isolés."

-"Alors prépare toi à te battre, car si ces choses t'attrapent aucune prière à l'Empereur ne pourra te soulager des souffrances qu'ils t'infligeront. Passe la radio en mode courte portée et relais mes ordres, maintenant!"


Dernière édition par Conteur le Mar 20 Nov - 10:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 193
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: La volonté de Gork, Chapitre 1.   Mar 20 Nov - 10:51

Mission TOUR 1: 100 Points de Puissance.

Contact perdu- Les Drukharii infligent 1D6 dégât de pop de plus à l'Astra Militarum, mais sacrifient 1D3.

Drukharii (UNIQUEMENT) en attaque, Astra Militarum (UNIQUEMENT) en défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La volonté de Gork, Chapitre 1.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La volonté de Gork, Chapitre 1.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des plantes de bonne volonté
» Eau chaude à Volonté
» Quantité petit déjeuner
» Les fleurs bleues
» satanée fourbure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Alaman :: Strategium :: Ekgla - Monde sauvage-
Sauter vers: