Les Chroniques D'Alaman

Règles pour une Campagne fleuve à l'échelle d'un secteur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Volonté de Gork, Préquel.

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeSam 1 Déc - 23:07

Le Sacrifice de Grimblood

L'estrade de commandement du Solannel était silencieuse, comme si chaque homme, sur le pont, cherchait des signes de pièges qui seraient dissimulé dans les étoiles. Le Capitaine Mannaverg serrait les mains sur les accoudoirs de son trône de commandement au point que les articulations de ses doigts devenaient blanches.

-"Relancez une mesure d'observation, maître des auspex  Danheim."

-"A vos ordres!" répondit Danheim, un homme trapu au crâne chauve dont les implants brillaient lourdement dans le lumières tamisée du pont de commandement. D'une impulsion mental il avait lancé les protocoles une nouvelle fois. Le servitors aloués à cette tâche c'étaient alors mis à s'animer à leur console, balançant par intermittence des séries de code binaire afin de partager leurs informations. L'un d'eux s'agita à son poste avant de tourner son visage aveugle mangé par deux lourds câbles qui lui sortaient des orbites.

-"Observations positives, contact hostile à 8 UA, protocole de désignation en cours."

-"Par l'Omnimessie tout puissant!" Danheim s'approchait du trône de Mannaverg en pianotant sur sa tablette de données. "La voie n'est pas libre, nous nous sommes trompés."

-"Expliquez vous, Maître!"

Avant même que Danheim ne puisse argumenter les alarmes se mirent à retentirent. L'éclairage du pont était passé du blanc tamisé au rouge clignotant. Tous les serviteurs à leurs consoles se mirent en action alors que de longs papyrus étaient crachés par leurs postes.

-"Tir sol/orbite, impacte dans quinze minutes."

-"Manœuvre d'évitement, barre à tribord, puissance des moteurs réduites de soixante quinze pour cent, inclinaison de la proue, quarante pour cent, préparez vous à l'impacte." Mannaverg avait déjà pris son comlink branché sur la fréquence général. "Préparez les canons bâbord, parés à faire feux."

- "C'est inutile." avait soupiré Danheim, "L'ennemi nous à laissé le passage car il le savait défendu depuis la lune d'Ekgla. C'est un guet-apens. Les Orks ont consolidé le blocus de la planète sauf près de Era, la lune de la planète. Ils devaient savoir qu'il feraient des dégats si nous passions par là."

- "Impossible!" Gronda le Capitaine en frappant son accoudoir du poing. "Les Orks ne sont pas assez intelligents pour…"

- "Les orks, peut-être pas," Concéda Danheim en se tournant vers la baie d'observation ou une étoile grossissait au point d'éclipser Era, la Lune d'Ekgla. "Mais leur chef, la Bête qui ravage cette planète, Kass Krane, lui… il l'était assez."

***

-"Nous avons perdu le contact avec le Solannel, nous estimons qu'il a été détruit." Le servitor venait d'annoncer la perte de millier d'hommes d'une voix monotone sans la moindre émotion. A dire vrais, Luciférian n'en éprouvait guère plus, et si Friedrich Alainsson avait baissé la tête pour se frotter les yeux entre le pouce et l'index, Murke Grimblood, lui n'avait pas l'air d'éprouver plus de regret à cette annonce.

Malgré la perte terrible de la frégate les informations étaient essentielles.

-"Vous comptez vraiment vous servir des informations d'un Chapitre dont l'existence n'est même pas prouvé pour passer le blocus?" Demanda Luciférian à Murke. Le Maître de Chapitre se tournant vers le Seigneur de Compagnie en croisant les bras sur son plastron.

-"J'ai bravé le blocus, j'ai laissé croire à mes frères que je les abandonnés pour avoir cette information capital. J'ai sacrifié ma compagnie pour vous faire passer. J'ai sacrifié l'honneur de ma compagnie pour que vous puissiez nous la ravir, si vous en êtes capable…" La pique fit réagir Luciférian, même si un œil moins avertis n'aurait rien perçus. Mais Murke était un Space-Marine, un Space-Wolf, et l'un des meilleurs. "Il s'avère que la première information donnée par ce chapitre inexistant est correcte, je ne voie pas pourquoi je ne poursuivrais pas sur cette voie."

Avec un certain mépris Luciférian c'était tourné vers la baie d'observation. Malphas, maquillé par les ombres observait la scène avec intérêt, son masque en forme de crâne éclairé par ses lentilles occulaire d'un rouge infernal. Baphomet restait interdit, mais lui aussi soupesait les informations et traitait en même temps avec les forces du Warp pour déceler un avenir proche ou plus lointain.

-"Très bien!" accorda Luciférian en faisant de nouveau face au Seigneur loup. "Alors nous allons suivre votre plan, Grimblood, nous allons ouvrir la voie à la Croisade en prenant cette lune. Mais nous ne devons pas prendre plus d'une journée. Nous devons prendre et détruire cette installation."

-"C'était mon projet" avait grogné Murke en montrant les crocs. "Si nous voulons prendre les Orks par surprise il va falloir être éfficace et impitoyable. Nous devons lancer toutes nos forces dans la batailles et nous replier aussi vite."

Luciférian avait tourné son regard vers Malphas qui, en retour, avait hoché la tête par l'affirmative. Baphomet avait alors pris la parole.

-"Nous pouvons changer le cours du destin. Une seule bataille sur Era, un massacre en règle et nous pourrions rejoindre Ekgla avant que les forces des Loups et des Soeurs ne soient trop réduites, cela pourrait marcher, mais une part du destin me reste inconnue, une force obscure joue contre nous. Les Orks ne sont pas les seuls à influencer notre avenir."

-"Ecrasons ceux qui tiennent Era, nous verrons ensuite quel Wyrd pourrait bien nous faire face sans ce pisser dessus" avait affirmé Murke en serrant le poing comme s'il y écrasait un insecte.

Luciférian avait hoché la tête et allumé la table du stratégium. Au dessus de la sphère représentant Era une trentaine de vaisseaux Impériaux y étaient matérialisés, Une barge de bataille, des Croiseurs lourds et des Destroyers Hellraisers, des Transports Bélliantes, des Croiseurs et des transports de troupes de la Marine Impériale et même quelques frégates du Méchanicus.

- "Mon frère." souffla Luciférian en levant les yeux vers Murke Grimblood, "Quelque soit nos différents et leurs origines, nul ne peut s'en prendre à une planète Chapitrale ou à une forteresse monastère sacrée. Que ta colère s'abattent sur ces Xénos qui ont osés souillé ta planète."


***

Ribro avait balancé une bonne claque derrière le crâne de Grimch. Ce con ne comprenait que trop rarement les trucs qu'on essayait de lui faire comprendre.

-"Gros gland, C pas Gork qui pisse, les Zétoile en feux, là, c'est la Waaagh qui vient aux Boyz."

Grimch remit son casque en place en grognant. Il avait essuyé la bave qui lui coulait sur le menton de revers du bras. Dans un autre temps il aurait retourné la claque de Ribro en un sévère coup de poing pour lancer une bonne baston, mais les étoiles de feux le fascinait. Alors la prophétie d'El'Freud disait vrai!

-"Si la Waagh vient à nous, c'que Kass Krane il commande à la Waagh, c'est la preuve qu'il est la Volonté de Gork!"

Ribro avait reniflé dans un grognement bestial incapable de savoir si l'argument de Grimch tenait la route ou pas. Quand Kass Krane les avaient foutus là il avait dit de pas s'inquiéter, que la Waagh viendrait jusqu'ici. Les Boyz étaient pas content d'être si loin des combats, à tirer au gros kraboum spatial. Mais finalement Kass Krane avait tenu sa promesse, la Waaagh arrivait depuis le ciel. Est-ce que le Big Boss commandait à la Waagh comme le croyait Grinch?
Peut-être!

- "Les Boyz!" avait hurlé Ribro en se tournant vers la plaine qui séparait les remparts du gros Kraboum. "Kass Krane avait promis, le Boss, c'est la volonté de Gork, alors on va pas le décevoir! La Waagh elle vient à nous, c'est un putain de Cadeau de notre Big Boss qu'on adore, on va déguster d'la viande ce soir."

Il avait levé le bras et son hachoir vers le ciel. A ses pieds des dizaines de dizaines de milliers d'orks avait hurlé leur contentement en levant leurs bras vers le ciel. Les plaines étaient combles, des hectares entiers noires de guerriers Orks, de motards et de véhicules prêt pour la guerre. Le hurlement avait enflé comme une vague prête à s'abattre. Des dizaines de milliers d'Orks avaient soif de bataille, de sang et de viande humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeSam 1 Déc - 23:13

Mission Assaut Planétaire apocalyptique: Prendre et Détruire.

Orks en défense 300 PP

Impérium en attaque 300 PP

Si les Orks gagnent, ils infligeront 1D3pts de POP a toutes les armées de la croisade en plus.

Si l'Impérium Gagne, il infligera 1D6pts de POP aux orks en plus en tournant les canons de la lune vers les positions Xenos d'Ekgla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeJeu 20 Déc - 21:48

Le secret des Hellraisers

Le hangars était assez vaste pour abriter des Titans, fussent-ils intégralement assemblés. En temps normal on y aurait trouvé l'arsenal de la NightWing, des centaines de motos, de Landspeeders, ainsi que les aéronefs de la seconde compagnie, DarkTalon ou Néphilim. Mais à cet instant il semblait bien vide. Le plafond, soutenu par des arches en ogives, était haut et la lumière tamisée de l'endroit lui donnait encore plus de profondeur. Entourant chaque colonnade de pierre des braséro repoussaient l'obscurité ambiante en diffusant une chaleur à peine perceptible et des volutes de vapeurs d'encens qui servaient à sanctifier les lieux autant qu'à apaiser les esprits de la machine des montures de la NightWing.

La bataille dans le ciel avait débuté, si bien que la plus part des chasseurs étaient sortis combattre les Orks. De temps en temps le Felicity of Death tremblait, quand un obus le touchait de plein fouet, quand les manœuvres étaient brutals et lui demandait de lutter contre sa propre force ou lorsque ses canons tiraient vers une cible invisible à ceux qui attendaient le débarquement. Rogard avait traversé le hangar, il faisait partis de ceux qui allaient descendre sur Era, combattre les Orks sur le sol. Si les Xénos étaient de pitoyables adversaires dans l'espace, leur nombre suffisait à envisager des solutions plus subtiles afin d'atteindre Ekgla, le monde des Loups de la Compagnie Grimblood. En revanche, sur la terre ferme le nombre jouait toujours en faveur des peux vertes, mais leur brutalité, leur force stupide et leur rage combattive en faisait des adversaires bien plus mortels. Ceux là semblaient, en plus, être des fanatiques suivant un espèce de Maître dont on disait qu'il était l'incarnation de la volonté d'un de leurs Dieux. Rogard était passé devant un Néphilim entourés de Servitors dirigés par un Techmarine. Ils travaillaient sur des réparations dans des gerbes d'étincelles qui éclataient en fontaines jusqu'au sol du hangar. Enfin, après quelques minutes, il avait finalement trouvé ce qu'il cherchait.

-"Mon maître, le détachement d'assaut planétaire est prêt. J'ai eue la confirmation que notre détachement d'avant-garde n'attendez plus que notre feu vert pour passer à l'attaque de la Lune."

L'homme a qui il s'adressait avait les cheveux courts, coiffés en arrière, plaqués sur son crâne. Son teint pâle contrastait avec sa tenue bleu sombre et noire aux décorations d'un rouge vif rappelant le sang. Ses traits étaient tirés, un visage maigre aux orbites profondes. Le regard plongés dans l'ombre d'un capuchon n'en brillait que plus fort, empreint d'une intelligence vive et mortelle. Pendant quelques secondes le silence ne fût que la seule réponse aux informations de Rogard. Mammon travaillait lui même sur son Landspeeder. Il terminait les ultimes réglages. Une console posée sur une caisse de métal était relié à la machine par une dizaines de câbles épais qui ondulaient sur le sol avant de remonter le long de la carlingue de l'anti-grav comme autant de serpents s'échappant d'un nid.

-"Le lieutenant Isaïa ne t'a posé aucune question?" avait soudain demandé Mammon sans relever son visage doucement teinté de vert par l'affichage de sa console. Sa voix était dur, froide comme la pierre, grave comme le tonnerre. Rogard c'était instinctivement redressé, comme prêt à se mettre au garde à vous.

-"Non, Grand Maître, je crois qu'il lui suffit de savoir que lui et quelques uns de ses frères nous accompagnent pour que ce soit un honneur suffisant." Répondit Rogard en jetant un œil aux réglages précis qu'effectuait Mammon. Il fut surpris d'une telle précision, l'esprit de la Machine semblait répondre à ses commandes avec une satisfaction peu commune, comme une affinité entre le Maître de la NightWing et l'engin.

-"Ne sous-estime pas ces créatures de Mars. Ils sont les yeux de Guilliman, et même les Dark Angels les tiennent éloignés de nos secrets. S'ils nous accompagnent ce sera en nombre restreint et uniquement pour qu'ils puissent voir ce que nous voulons qu'ils voient."

-"J'ai crus comprendre que le Grand Maître de la première avait même prévus une option stratégique au cas ou ils découvriraient des choses qu'ils ne doivent pas connaitre. Il me semble que ses chevaliers d'Emamka vont partir avec l'avant garde sous le commandement d'Isaïa." Marmonna Rogard sur le ton de la confidence. "Mais pourtant je croyais que nous allions sur Era pour éradiquer la menace Orks et retourner leurs canons orbitaux contre eux. Une tel sécurité ne me semble pas justifier dans ce cas précis, au contraire, nous devrions les impliquer…"


-"Tu es intelligent mais trop curieux!" Coupa sèchement Mammon en se redressant pour faire face à son subalterne. "Tu sais ce que pense la première légion de la curiosité?"

-"Je vous demande le pardon, Grand Maître, je n'aurais pas dut chercher à comprendre les plans du Cercle intérieur des Cénobites." Rogard avait ponctué sa phrase d'un hochement de tête polie et s'apprêtait à tourner les talons, mais Mammon avait posé sa main sur l'épaulière du chevalier noir pour le retenir.

-"Tu es mon porte bannière Rogard, il est temps que tu apprenne quelques secrets qui vont t'aider à apaiser ton esprit. Seul quelques initiés du Temple sont au courant, mais je crois qu'il faut que tu sache aussi."

Rogard était curieux, il aurait aimé savoir qui d'autre savait ce que le Grand Maître de la NightWing allait lui révéler, mais il savait que poser la question lui porterait le discrédit, refoulant ses interrogations il avait penché la tête et fait quelques pas pour s'approcher du Maitre de la seconde Compagnie.

-"Nous ne sommes pas là uniquement pour les Space Wolfs, ou pour les Orks. Luciférian semble avoir reçus une information capitale qui pourrait nous faire avancer dans notre recherche. Notre quête pourrait bien s'accomplir sous peu si nous arrivions à prendre Ekgla."

-"Comment... Comment est-ce possible?" s'étonna Rogard en ouvrant des yeux ronds. "Par le sang de l'Empereur…" Il signa l'aquila sur sa poitrine. "Ce que les Hellraisers cherchent depuis la fin de la Croisade Vertueuse serait ici, sur cette planète?"

-"Non, pas…" infirma Mammon en secouant la tête. "Mais une piste qui nous mènera à elle. Azazel ne nous a laissé que peu d'indice, après son incarcération dans un dreadnought, cependant Luciférian à un allié, connus de lui seul, et nous avons découvert qu'Ekgla pourrait renfermer une relique importante, un artefact datant de l'époque de l'Hérésie. Un artefact qui pourrait nous guider et nous aider dans notre entreprise. Cependant la présence des Orks compliquent notre tâche."

Rogard avait relevé son visage, un sourire vorace étirant ses traits.

-"Je comprends mieux, maintenant, pourquoi ce n'est ni vous, ni le Seigneur Molock qui avait pris le commandement de cette force d'invasion. Je me demandais pourquoi laisser la direction de cette bataille capitale à un mortel comme Alan McGrant, mais maintenant j'y voie plus clair."

-"Bien, mon frère, Apprête ta monture, soigne notre bannière, les chevaliers nocturnes sont prêt, nous allons nettoyer cette lune et peut-être trouveront nous une partie ou un signe de ce que nous cherchons sur un cadavre de Xénos. Nous allons mêler le travail et le plaisir, pour une fois."

Rogard mis un genoux à terre devant son Maître, Mammon et baissa la tête, puis, sans un mot se releva afin de se préparer. Les thunderhawk qui allaient les mener au sol étaient prêt, et là-bas, au bout du hangar, les Chevaliers Nocturnes étaient en train d'y monter leurs motos. La guerre allait bientôt débuter.

Rogard avait traverser les huits voutes qui le séparait des Thunderhawk de largages. Perdu dans ses pensées il faillit presque rentré dans le mur de céramite qui venait de se dresser devant lui. Avec un regard plein de colère il c'était préparé à asséner une insulte bien placé et un coup douloureux au présomptueux de la 1er Compagnie qui lui avait barré le chemin avant de se rendre compte que c'était Regev, son ami.

-"Alors Rogard, tu ne sais plus ou tu vas? Dois-je examiner tes capacité cognitives à l'aide de mon narthécium?" Cracha le masque Terminator d'une voix grave et métallique.

-" Si fait, quand tu auras les moyens d'améliorer ton sens de l'humour, mon frère, mais je crois que ce sont tes glandes progénoides qui sont pourries, les as-tu examiner, elles?"

Le rire qui c'était échappé des vox de l'armure rouge et or furent comme un tonnerre grondant, et la claque qu'asséna l'apothicaire sur l'épaulière bleue et noire de son frère comme un coup de marteau.

- "Molock mènera le détachement d'assaut planétaire, et ils ont laissé le commandement de l'avant garde à l'un des rejetons du Mechanicus. Les Auspex du Infinity Tourment confirme les vôtres, la lune est infestée de peaux vertes!"

-"Et bien, Regev, mon frère, nous allons allier travail et plaisir, pour une fois." répondit Rogard en reprenant les mots de son Grand Maitre de compagnie.

-"Tu as bien raison, je préfère cent fois l'assaut de cette lune que la mission que le Maitre du Chapitre va effectuer avec le reste de nos compagnie. Cette fois nous serons la main qui détourne l'attention. Mais les loups ne s'attendent pas à ce qui va arriver dans les prochains jours. Et je n'aimerais pas être à leur place."

Rogard resta muet, attendant peut-être une explication bien qu'il savait qu'elle ne viendrait peut-être jamais. Les alarmes se mirent à sonner et l'éclairage vira au rouge, d'une certaine façon cela avait éviter le malaise qui aurait pu naître entre les deux amis. Ils se serrèrent l'avant bras avant de ce quitter pour rejoindre leurs transports respectifs. La Bataille des Canons d'Era allait débuter.


Dernière édition par Conteur le Ven 21 Déc - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeVen 21 Déc - 13:06

Suspicions internes

Hank n'en avait rien à faire que le Seigneur Commissaire Alan McGrant le toise de son regard de métal. Il avait beau lui envoyé des vagues de reproches glacés il l'ignorait aussi superbement que possible. Il n'avait pas demandé à être ici. Il était mort il y a longtemps, sur Somala. Il avait été promus commandant de Peloton lors des patrouilles d'Engolop, vers la fin de la guerre contre les Nécrons, puis les années avaient passés dans une paix très relative, et voilà qu'il portait l'uniforme de Praetor de la 1er Compagnie. Friedrich Alainsson, le Suprême Praetor D'Alaman lui avait infligé cet honneur dont il n'avait jamais voulus. Et tant pis si, malgré son uniforme, il portait une barbe de plusieurs jours et buvait un amasec de bas étage. Cela pouvait déplaire à McGrant, ce n'était pas une hérésie ni un acte de couardise.
Certain de ses hommes auraient pu être exécutés pour négligence, mais pas le Commandant de la première compagnie du 9éme Régiment d'infanterie. Un Régiment tellement meurtrie par la guerre et les batailles, tellement reformé avec les autres qu'il n'avait d'infanterie que le nom.

Le Tempestor Prime Dan Claessens le jaugeait, lui aussi, avec suspicion. A vrai dire il devait essayé de faire le parallèle entre le dossier de ce Hank McAvoy aux états de services incroyables et cet ivrogne qui siégeait à la table du Siegfried Vengeance. Le seul qui semblait s'amuser de la situation était le Psyker Gerold, un vieil homme au regard espiègle, au visage buriné et à la joue marquée d'une fine cicatrice, un témoignage de l'affection que lui portait les Aeldarii qu'il avait combattu sur Supteda. A ses côtés la jeune femme qu'il avait présenté comme une psyker assermentée de haut niveau, sous sa protection, la belle Aagtje Backer. Une sorcière, plus qu'une Psyker selon Hank. Sa jolie robe et ses longs cheveux violets cachaient des tatouages occultes et des grisgris que n'auraient pas renier les Loups d'Ekgla.

Alan McGrant tapait sur la table du bout de ses doigts métallique. Son bras gauche avait été perdu lors d'un duel contre, rien de moins, que le Primarch Démon Magnus le honnis. L'augmétique était pauvre: un tas de métal dont l'esthétique était rendue au plus simple. En revanche il était optimisé pour s'intégrer parfaitement à son gantelet énergétique. Sans ce dernier il ressemblait à un tas de métal suintant de graisse sombre.

-"Avec cette stratégie nous allons surprendre les Peaux-vertes, j'en suis certain. Ils sont trop cons pour comprendre une telle manœuvre. Ils peuvent bien être féroces, ils leur manquera toujours cette parcelle d'intelligence qui nous donne l'avantage, sans parler du courage qui donnent aux forces d'Alaman un plus sur n'importe quel autre régiment, à l'exception de Cadia peut-être."

Le Tempestor Claessens semblait vouloir rassurer McGrant. Son dos bien droit, son casque posé sur la table, il était l'avatar même du guerrier aguerris, à la fois noble et dur. Un commandant d'élite, de ceux qui défiait les lignes ennemis en hurlant ses ordres comme si la tempête elle même lui obéissait. Son bouc noir lui entourait la bouche, renforçant son air pincé et sévère, l'antithèse de Hank, même si apparemment son attitude assurée ne semblait pas convaincre plus que ça le Seigneur Commissaire.

-"J'ai sélectionné les hommes de la brigade parmi les plus féroces recrues d'Emamka" Renchérit Hank en posant son verre sur la table. "Des hommes habitués aux régions les plus hostiles. Ils chassent des bêtes qui n'ont rien à envier aux orks pour le petit déjeuner de leurs bambins. Par le trône, Seigneur Commissaire, expliquez moi ce qui vous tourmente autant que nous puissions en finir avec cette réunion et débuter les préparatifs du débarquement." Hank perdait patience et, bien qu'il ait trouve cette excuse -parmi tant d'autres- pour ne pas recevoir sa promotion, il était vrai que le tact et la patience n'était pas son fort.

-"Ce n'est pas le plan de bataille qui inquiéte le Seigneur McGrant..." indiqua Gérold en échangeant un regard avec le Commissaire. Celui-ci avait enfin cessé de pianoter la table.

-"Ce sont les manœuvres de nos propres alliés!" Ajouta Aagtje comme si elle terminait la phrase de Gérold, pourtant elle fronçait les sourcils, prise au dépourvue par ce qu'elle découvrait en ouvrant son don aux esprits autour de la table. "Mais, mon Seigneur, vos doutes concernant le Praetor Hank McAvoy ne sont pas fondés. Même si les hommes viennent d'Emamka c'est uniquement un choix stratégique et aucunement une manœuvre politique concernant l'idée de Jäger aux ordres des Hellraisers."

Hank avait relevé les yeux vers McGrant. Alors il se méfiait de lui, et des Hellraisers? Le Seigneur Commissaire c'était enfoncé dans son fauteuil et avait croisé les bras. Sa voix était grave, comme enrouée. Encore les séquelles de sa rencontre avec Magnus le traître. Comment pouvait-on survivre à une telle rencontre et rester saint d'esprit? En vérité cela n'était peut-être pas possible, ce qui expliquerait la paranoïa du Commissaire.

-"Les Hellraisers envoie une force constituée de leurs Première et Seconde Compagnies, ils mobilisent un détachement d'assaut planétaire important et même une avant-garde, deux des maîtres du Chapitres, et non des moindres, vont participer à la bataille… et ils me laissent mener les opérations stratégiques. Je n'arrive pas à comprendre la raison" reconnus Alan en évitant de croiser le regard d'aucun des membres du conseil de guerre. Alan McGrant avait combattu sur Engolop et avait remporté une victoire symbolique sur les Nécrons à une époque ou il n'était qu'un simple Commissaire. Il avait combattu sur Enniev, et avait fait face à Magnus le Rouge, Primarch déchu des Thousand sons. Il y avait perdu un bras et certainement la raison. Alan McGrant était digne de l'honneur que lui faisait les Hellraisers. En tout cas c'est comme ça que l'avait expliqué Claessens, mais Hank devinait que la raison était autre.

-"Ils veulent s'assurer que nous restions à notre place!" proposa Hank en buvant une gorgée d'Amasec ambré. Tous les regards se portèrent sur lui. Il fit claquer le verre sur la table et s'humecta les lèvres.

-"C'est simple" reprit-il "Ils veulent manœuvrer à leur guise. En laissant le commandement à notre Régiment il nous laisse l'honneur mais aussi la responsabilité, une responsabilité si lourde que notre attention sera toute tournée vers notre devoir et la tâche à accomplir. Pendant que nos yeux seront rivés sur la ligne de front ils pourront manœuvrer là ou ils le souhaitent sans avoir à justifier quoi que ce soit."

-"C'est aussi mon idée." posa calmement Alan McGrant en hochant de la tête. Son visage ravagé par les cicatrices plissé par des rides d'inquiétudes.

-"Nous pouvons leur faire confiance!" Indiqua Gerold avec un sourire sans assurance qu'il espérait pourtant plein de conviction.

-"C'est un chapitre créé à partir des restes de Dark Angels, de Guardians of the Covenant et de Primaris de la fondation Ultima. Un ramassis de rebus dont leur ancien Chapitre ne voulaient plus, qui sait pourquoi et ce que cette décision à fait germer dans leurs cœurs?"

-"Et qu'est ce que cela change pour nous?" demanda Dan Claessens en caressant les lignes de son bouc du bout des doigts. Il connaissait la réponse mais voulait éviter d'être celui qui prononcerait les mots. "En vérité nous sommes le marteau de l'Empereur, nous allons écraser les Orks sur Era, puis nous les écraserons sur Ekgla. Ce que les anges font ne nous regarde pas, ils ont leurs raisons qui dépassent l'entendement d'humains comme nous. Ils sont les fils de l'Empereur, n'est ce pas?"

-"Oui, sauf que certain des rejetons se sont déjà rebellés contre leur papounet, ce qui l'a emmené à sieger pour l'eternité sur le putain de trône, tout doré qu'il soit."

-" Reprenez vous Praetor!" Gronda Alan McGrant "Il y a des limites que je ne laisserait pas passer, vos propos sont insultants."

-"Mais pourtant vrais." répliqua Hank en posant ses mains sur la table, jointes l'une à l'autre. "Pouvons nous être assurés que les Hellraisers ne vont pas se retourner contre nous? Vous même vous…"

-"Je n'ai rien dit de tel." coupa sèchement le Seigneur Commissaire dont la colère refluait devant l'évidence. "Mais je dis que je ne comprends pas toujours la psyché de ces surhommes, et qu'il me semble que bien souvent notre sacrifice ne soient aucunement dans leurs préoccupations."

-"Ils vont combattre à nos côtés, ces questions ne devraient pas se poser!" L'affirmation d'Aagtje ressemblait étrangement à une question, et elle semblait chercher la réponse dans le regard de chacun des interlocuteur. Hank, quant à lui, observait le fond de son verre.
Bien sur qu'Alan avait envisagé la trahison, mais dire ce que l'on pense n'était pas bien vue, surtout dans sa position. Pourtant quand lui même avait posé avec des mots ce que certains pensaient plus bas il avait remarqué ce signe que lui avait fait le Seigneur Commissaire. Non ce n'était pas l'inquiétude d'un sacrifice inutile, bien que cela soit largement justifié, -même les Ultra Marines pensait aux garnisons régimentaire comme à des sacs de viandes- mais la trahison d'un Chapitre au sein de cette guerre…

-"Ils ont des secrets" souffla Gerold, les paupières fermés. "Mais nous aussi, et cela ne fais pas de nous des traitres à Terra, et encore moins à l'Empereur."

-"N'avez vous pas été l'un des partisans de la création d'un régiment Jäger, Gerold?" Demanda le Tempestor Primus Claessens.


-"De toute façon nous n'avons pas le choix pour le moment!" coupa Alan McGrant en se levant. "Nous devons poursuivre l'effort de guerre. Soit les Hellraisers sont dignes de confiance, soit ils ne le sont pas, et dans ce cas seuls les loups pourront nous venir en aide. Dans tous les cas il nous faut libérer la Lune. Era doit tomber!"

Hank avait levé les yeux et leurs regards c'étaient croisés. Alan n'était pas serein et, pour un type qui avait survécus à une rencontre avec Magnus, c'était plutôt perturbant. Hank c'était tourné vers Gerold. Il savait qu'une proposition d'un Régiment Jäger avait été soumis au Suprême Praetor par les Hellraisers, mais il venait tout juste d'apprendre que Gerold avait appuyé cette proposition. Les conséquences d'une telle réforme serrait la fin des Régiments d'Alaman. Est-ce que cette dissension était une manœuvre calculée, ou les membres de ce conseils étaient-ils seulement en train de se saboter tous seuls? La première légion avait ce pouvoir de semer la zizanie dans son sillage. Hank n'en aimait que plus les Space-Wolves.

-"Prenons Era, et mettons notre flotte à l'écart pour nous prévenir d'un danger que nous n'aurions pas envisagé." Proposa Hank en se levant à son tour. "Couvrons nos arrières jusqu'à ce que nous ayons nos propres bases sur Ekgla."

Alan McGrant opina de la tête et mit fin à la réunion d'un geste. D'ici quelques heures lui et ses troupes allaient poser le pied sur la lune du monde Loup et faire face aux Orks, une race qu'il ne connaissait que trop bien pour avoir accompagné le Seigneur Commissaire Yarrick lors des campagnes d'Armaggedon.

Une menace ne devait pas en éclipser une autre, mais à elle seul, celle des orks était suffisamment mortelle. Non, les Orks n'étaient pas aussi stupide qu'il paraissait, et les sous-estimer les mènerait tous à leur perte. Pourtant les enjeux qui allaient découler de cette bataille ne serait pas uniquement guerriers. Les Hellraisers voulaient mettre fin aux régiments pour récupérer Alaman à leur compte, créer les Jägers qui combattraient pour le Chapitre. Les Anges tissaient un réseau d'influence étrange qui inquiétait McGrant. Il resterait vigilant. Que l'Empereur le guide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeDim 30 Déc - 11:09

- "On ne peut pas laisser ça comme ça. Il y'a des machines, des hommes, par l'Empereur! On doit y retourner!"

Une brise soulevait des paquets de poussière, le sable fin de la lune Era s'enroulait autour des ruines de bâtiments ou les forces Impériales avaient trouvés refuges. Plusieurs détachements dépêchés sur d'autres théâtres d'opération avaient rejoints le lieu de rendez-vous. La débâcle avait été complète. Quasiment aucun champs de bataille n'avait été conquis par les forces d'assaut planétaire. Vers la fin du conflit, dont le souvenir retiendrais une boucherie sanglante dans une marée verte sans fin, avait vue les Macro canon lunaire tirer dans un tremblement séismique tandis que des vaisseaux alliés se disloquaient dans un ciel de feu. Les réponses depuis le ciel n'avait eue qu'un effet infime, permettant au reste de la flotte de passer, mais les pertes avaient été très lourdes.

-"Il faut rejoindre les points d'extraction et continuer le combat sur Ekgla, au côté des loups!" avait rétorqué le jeune commandant de compagnie. Une large bandage blanc lui couvrait le front, et une tâche rouge continuait de s'y élargir. "Les Orks sont trop nombreux, et nos forces sont affaiblis. Ils sont actuellement en train de piller les carcasses…"

-"Et ils vont pervertir nos machines, tué les blessés qui restent, ils vont se renforcer avec tous ce qu'ils vont pouvoir récupérer. C'est une hérésie, il est hors de question qu'on laisse faire ça!" La colère du sergent était palpable, elle n'était pas tournée vers son supérieur, mais plutôt contre sa propre incapacité à modifier les évènements, comme s'il n'acceptait pas sa faiblesse face aux Xénos. En vérité il serait mort avec joie pour empêcher ces bêtes de toucher à un seul morceau de métal d'une chimère ou d'un Land Raider. Plus encore, il ne supportait pas l'idée d'abandonner tous ces hommes et ces femmes qui agonisait sur les champs de batailles d'Era et qu'il pensait pouvoir encore sauver. "Je vous en pris, Praetor, menez nous au combat, allons laver notre honneur, sauvons les héros qui se sont sacrifier pour laisser passer la flotte, ils ne méritent pas qu'on les abandonnent. Et les Orks vont revenir plus forts si on les laissent se servir à leur guise, vous le savez. C'est notre putain de devoir d'agir."

Le jeune Commandant de Compagnie avait baissé les yeux. Epuisé, démoralisé il ne souhaitait que quitter Era, cette lune maudite si loin de son monde. Les Forces Xénos était encore puissantes, terrifiantes, et l'espoirs ne figurait pas à l'ordre du jour, il n'y aurait nul victoire sur la surface morte de cette lune. Mais le devoir, envers ses hommes, envers l'Imperium, envers l'Empereur lui même…

- "Très bien, rassemblez les troupes, faites le compte des armes et des munitions, des blindés, je veux un rapport complet de nos effectifs. Préparez vous au combat, on va sauver nos frères d'armes."

MISSION: Récupération / Livre de base

Orks Vs Astra Militarum - Dark Angels - Imperial Knight

2000 points d'armée

Dans le cas d'une victoire mineur l'armée récupère 1D3 point de POP
Dans le cas d'une victoire Majeur l'armée récupère 3 points de POP.


Dernière édition par Conteur le Dim 30 Déc - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 223
Date d'inscription : 22/01/2018

La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitimeDim 30 Déc - 11:15

Les forces impériales ... ou tous du moins, tous se qu il en restait se replier vers leur ligne arrieres pour compter leur pertes ...

Dans la cité ork, le Big Mek Ork El'ban félicité ses meks d avoir apporte les pieces qui manquait pour finaliser le plan de leur Big mek en chef. Qui accompagné Kass'kran sur la planete des loups.
Le Boss avait laisser des plans et des instructions. Il devait attendre l'arrivé des boys balaiz et de leur machine de guerre que kass'kran leur avait promis et piller les epaves de leur vaisseau pour construire un mega te'la tepu'la. Capable de deplacer les boys directement sur la planete de glace.

Et comme kass'kran l avait annoncé, les mek balaiz avait essaye de buté les boyz's mais seul les plus faible d entre eux etait explosé... et desormais El'ban avait suffisament de pièces pour finir la machine infernales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Contenu sponsorisé




La Volonté de Gork, Préquel. Empty
MessageSujet: Re: La Volonté de Gork, Préquel.   La Volonté de Gork, Préquel. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Volonté de Gork, Préquel.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le palmier d'intérieur idéal?
» Quel engrais pour une orchidée ?
» Quel type de batterie pour additionnel?
» bouture de rosier, comment et a quel moment??
» Moteur Zx sur quel fourgon??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Alaman :: Strategium :: Ekgla - Monde sauvage-
Sauter vers: