Les Chroniques D'Alaman

Règles pour une Campagne fleuve à l'échelle d'un secteur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.   Mar 23 Jan - 10:00

- Guilliman a accepté, Frére. La requête d'Azrael à été adoptée.

Azazel restait silencieux. Son regard semblait perdu dans la contemplantion de la flamme d'une bougie. Un volumineux grimoire était ouvert sur les Cantiques de la violence redemptrice. Malgré sa connaissance parfaite du livre saint et une concentration génoamélioré il n'arrivait pas à relire les dernière lignes. Il était troublé. Contrairement à certain de ses frères il ne partageait pas la joie de la nouvelle. Plus encore depuis son initiation aux dernier secrets.

- Qui seront mes compagnons? Demanda Azazel sans lever les yeux.

- Baphomet et Malphas resteront pour t'aider. Ils garderont leur position au sein du nouveau Chapitre. Expliqua Uriel. Je sais que cette nouvelle n'est pas entièrement à ton goût Azazel...

- Mais c'est mon devoir, coupa Azazel en relevant son visage volontaire vers son ancien maître de Chapitre. Loué soit le Lion et Gloire à l'Empereur que Sa volonté soit faite pour le bien de l'Impérium.

Malphas portait son armure noire et son masque en forme de crâne. Ses optiques rouge sang tranchaient dans la semi obscurité du scriptorium. Sa voix grave était encore rendue plus sinistre par les ampli-vox.

- Alors pourquoi semble-tu si affecté par cette décision? Tu viens d'être nommé Maître de Chapitre frère Azazel, tu devrais te réjouir de la tâche qui nous attends!

- En vérité, frére Chapelain, je me réjouis de l'honneur que me fait le Chapitre de Gardiens du Covenant. Pour autant, reconnus Azazel, je ne peux m'empêcher de regretter mon abscence auprès de mes fréres dans les évènements qui vont suivre.

Baphomet hocha la tête en se tournant vers les grandes vérrières en ogive. Visiblement le maître Librarian partageait l'humeur de son nouveau maître de Chapitre. Quant à Malphas, Azazel se demandait si son masque ne cachait pas des émotions qu'il n'aurait pu afficher officiellements.

- Je te comprends, avoua Uriel en tournant les pages du grimoire jusqu'au passage des versets de la colére de Caliban. Celui-ci traitait des oubliés et du manquement de Luther au Lion. Mais chaque tâche allouée amène vers le même but. Qu'un seul d'entre nous faillisse et c'est tout le Chapitre...

- Jamais! Gronda Azazel en défiant son ancien maître de Chapitre du regard.

Celui-ci lui rendit un sourire compatissant.

- Tu as choisis le nom, n'est ce pas?

- Le Chapitre des Élohims continuera de préserver sa foi en l'Empereur et la gloire de la première Légion, au nom du Lion.

- Quel héraldique? Demanda séchement Malphas.

- Le noire pour nous rapeller nos origines. La couleur de la première légion, et le rouge pour le sang versé par nos frères et par le Lion lui même.

- Tu avais préparé cette réunion, n'est ce pas, frère? Demanda Baphomet avec un sourire.

- En vérité, oui, avoua Azazel sans ciller. Ainsi j'officialise aussi les deux premières Compagnie. La seconde sera la Night-Wing. Les ailes de la nuit déchirant le voile de l'obscurité pour chasser ceux qui se cachent dans les ténèbres. Ils porteront les couleurs de Caliban et des ailes rouges afin de commémorer les chasseurs des Chevaliers de notre monde perdu.

Azazel remarqua l'assentiment silencieux de Malphas et continua sur sa lancée.

- La première Compagnie sera la Blood Wing. Leurs armures seront rouge comme le sang dont ils s'abreuveront aux corps de nos ennemis et l'or rapellera la sainteté du Lion dont ils portent la colère.

- C'est parfait, Azazel. Uriel posa une main sur la spalière de son frère. Tu as choisis Ruobma comme planète Chapitral, pourquoi?

- C'est un monde féodal préservé par la maison Belliante. Je trouverais des recrues qui seront forgés par le code de l'honneur et la force que leur impose ce monde.

Malphas hocha de nouveau la tête, visiblement satisfait.

- Nous devons repartir sur notre monde, mon frère, mais tu ne sera pas oublié. Je citerais ton nom à Azrael quand je serais sur le Roc.

Azazel remercia d'un clignement d'oeil avant de serrer le poignet de son ancien maître dans sa main ganté de fer.

- S'il y a bien une légion de déchus qui se regroupe dans l'Imperium Nihilus, mon frère, porte leur le souvenir du Lion et abbat sur eux Sa sainte Rédemption.

Uriel hocha la tête.

- Cette guerre sera térrible et vous nous rejoindrait avant la fin, mais entre temps j'aurais occis un grand nombre de déchus en ton nom. Bonne chance pour cette Campagne. Et reste vigilant, le Vortex habrite peut-être une partie de la Légion que nous pensons être menée par l'archi-traitre Luther. Le Warp a ses secrets.

- Le Chapitre des Elohims sera le Gardien du Covenant d'Alaman. Je te ferais honneur, mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.   Lun 29 Jan - 19:31


Azazel n'était pas sortie du scriptorium depuis plusieurs jours. La pièce du vaisseau avait accueillie de nombreux parchemins et plus encore de livres, avant que les Guardians ne décident de quitter Alaman en emportant la plus grande partie de leurs archives. La bibliothèque était maintenant vide, de longues étagères de bois que n'habitait plus que les ombres. La seule source de lumière était un bougeoir posé sur un bureau au dessus duquel Azazel était penché. Il avait cessé d'écrire et relisait ses notes, le poing soutenant son front et sa main libre caressant sa barbes noire de quelques jours. En s’apercevant du mouvement à l'entrée de la bibliothèque il c'était redressé et avait arrangé sa longue chevelure de jais.

- Cela fait des jours que tu reste ici, éveillé et en plein travail. J'ai sondé ton esprit, avoua Baphomet en sortant des ténèbres. Et tu n'a quasiment rien mangé.

Le Maître des Librarians portait une simple robe du bleu de son ordre. Sa chevelure blanche, aussi longue que celle d'Azazel, lui donnait l'air d'un de ces magiciens des livres de contes, parfois, ses frères les plus intrépides, ou ceux qui le connaissait assez, le taquinait en le comparant avec les Emperor's Children. En vérité Baphomet pouvait se targuer de ressembler au lion plus que beaucoup de ses camarades, bien que les effets du Warps ai modifié son apparence en lui donnant l'air d'un albinos. Ses yeux mauves détaillèrent Azazel avant de croiser son regard.

- Pourquoi tant de soucis sur ce front, mon frère? Ton rapport pour le Roc est terminé depuis hier. Azrael à déjà donné son accords, ceci, dit-il en balayant le bureau et les parchemins d'un main, n'est qu'une formalité.

Azazel hocha gravement la tête avant de se lever. Il dépassait légèrement Baphomet et sa masse musculaire était plus importante, pourtant le nouveau Maître de Chapitre avait un respect infini pour celui qu'il considérait comme un ami et, bien souvent, comme un mentor.

- Tu sais très bien ce qui me tourmente autant. Non seulement nous sommes exclus de la Sainte Croisade de rédemption, mais je dois aussi formé un Chapitre entier. Je ne veux pas que nous soyons une simple copie de nos grands Frères, que ce soit les Guardians ou même...

- Les Dark Angels ne sont pas un modèle exceptionnel à suivre? Demanda Baphomet avec un sourire espiègle sur le visage. Si Malphas entendait ça il t'enfermerait dans une geôle pour éprouver ta loyauté, tout maître de Chapitre que tu sois.

Azazel eue un sourire. L'humeur de son frère le détendait, Baphomet n'était pas aussi sombre que les autres Anges. Et parfois sa légèreté était la bienvenue, elle permettait de poser le poids de la culpabilité et des responsabilités, au moins quelques minutes.

- Tu sais déjà ce qu'il y a d'écrit sur ces parchemins. Quel est ton avis là-dessus?

Baphomet perdit son sourire. Il fît quelques pas vers le bureau et ramassa une feuille comme pour décrypter le contenu.

- Tu souhaite donner une âme et une culture à ce Chapitre, mon frères. Mais l'âme que tu lui propose est... Torturée. Baphomet avait appuyé sur ce dernier mot en relevant ses yeux mauves sur ceux sombres et cernés d'Azazel.

- Tu n'apprécie pas?

- Ce n'est pas ce que j'ai dit, mon frère. Baphomet récupéra les autres feuillets et les rangeât avec soin avant de les reposer.

- Alors soit plus clair Baphomet. J'ai besoin de ton avis. Ce rapport va arriver directement entre les mains d'Azrael. Je crains qu'il ne trouve mon projet trop éloigné de ce qu'il attends de la Légion. Azazel chuchota ce dernier mot en retrouvant sa place au bureau. Il récupéra les feuillets et en relu quelques lignes malgré le fait qu'il put en réciter chaque passage.

- Et que crois-tu qu'Azrael attende d'un nouveau Chapitre, qu'il se conforme à l'image de la légion originelle? Faudrait-il aussi que nous ayons un Luther dans nos rangs?

- Cesse de te moquer! Azrael frappa le bureau du poing et le son du coup envahie la salle vide en résonnant lourdement. Le silence qui suivis fût assourdissant et le maître de chapitre ressentie une certaine culpabilité en voyant le visage fermé de son ami.

- Je ne me moque pas de toi! Baphomet avait parlé doucement, presque un soupir. Il pris une grande inspiration avant de poursuivre. Je pense qu'Azrael va grandement apprécier. Notre Chapitre aura une âme et une culture qui viendra s'ajouter à celle de la première Légion. La douleur qui transpire de cette âme nous amènera sur tous les fronts ou se dresse les ennemis du Lion. Oui mon frère, nous sommes damnés en vérité, mais tu y trouve une force et une symbolique à travers tes idées, plutôt que de le nier comme les angels of absolution ou d'en porter le fardeau comme la plupart des Impardonnés. Oui, frère, nous trouverons dans la souffrance une rédemption sans oublier notre charge, nous partagerons cette douleur en la portant noblement et nous en feront une source de juste rage. Nous garderons en nous ce savoir que seul l'Empereur et le Lion partage avec nous, que nos ennemis ne peuvent nous infliger pire que ce que nos frères nous ont fait il y a des millénaire. Nous abattrons notre fureur sur eux et nous les exterminerons en leur faisant goûter à une parcelle de cette souffrance que nous porterons en nous. Oui, elle sera notre mémoire, notre guide et notre étendard. Mais garde en tête qu'elle ne supplante ni l'Empereur, ni le Lion. Elle ne doit pas te rendre aussi fou que le fût Conrad Kurze, ou que les Emperor's Children.

Le silence retomba lourdement. Azazel resta penché sur ses documents. Ses cheveux noirs tombaient en cascade autour de son visage. Et si son concept et la culture finissait par faire d'eux des Déchus? Après tout, c'était dans les gènes des Dark Angels.

- Jamais, mon frère, répondit Baphomet aux pensés qui tourmentaient le Maître de Chapitre. Seul les fou prennent la douleur que nous allons supporter pour un plaisir pervers, la Première Légion et le Lion, jamais, n'ont perdu la voie qu'il voulait suivre. Obstinés, sombres, cachotiers, peut-être, mais nobles et justes. Comme le Lion, toujours droits. Nous restons la première Légion, la douleur sera le rapelle de nos erreurs, nous ne les répéterons jamais.

- Crois-tu que je devrais rejoindre Malphas dans sa cellule afin de me faire reconditionné avant que je ne valide cet édit?

Baphomet ne répondit rien, il rendit simplement son sourire à Azazel quand celui-ci releva son visage.

- Les Cénobites? Il faudra que tu me donne le livre de référence ou tu as trouvé ce concept.

- Chez les Guardians, frères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.   Mar 30 Jan - 18:04

Création d'un nouveau Chapitre de la fondation Ultima.

Successeur des Guardians of the Covenant.
Successeur des Dark Angels.
Sous le commandement du Maître de Chapitre Azazel, recommandé par Azrael, grand Maître du Chapitre des Dark Angels.

Document approuvé par l'intendant suprême Roboute Guilliman, Primarch des Ultra Marines et par le conseil des Hauts Seigneurs de Terra.

Ainsi, par la présente, le Chapitre des Hellraisers est mis en fonction et reconnu par les plus hautes instances comme étant une des forces autorisés de l'Adeptus Astartes.

La livrée des Hellraisers sera reconnue comme étant de noir bordé de gueule. Dans le cadre culturel de la première Légion descendante du Primarch Lion El'Jonson il y a autorisation de livrés spécifiques à la 1er et 2nd Compagnie. La Blood Wing et la Night Wing. Cette dernière aura les liserés bleue et la première sera de gueule aux liserés or.

Les rituels culturel propre aux Hellraisers ont étés approuvés par le Grand Maître Azrael du Chapitre Dark Angels et toléré par la très Sainte Inquisition.

Ainsi les Hellraisers pourront compter dans leurs rangs des titres d'initiation aux secrets de Néophytes, Initiés, écorchés et enfin Cénobites. La teneur de cette initiation est resté à la discrétion des Chapitres Dark Angels et successeurs.


*++Partie Cryptée.++*

A l'attention du Grand Maître Azrael et des membres du Cercle Intérieur.

Les Hellraisers auront leur propre Cercle intérieur nommé l'Ordre des Cénobites.
Voici la vision du grand maître Azazel quant aux rituels d'initiation des Hellraisers.

" La douleur est au centre de tous les aspects de la vie des guerriers de l'Astartes, plus encore des frères de la première légion. J'ai pris la décision d'en faire le point central de nos rituels afin d'en ouvrir la compréhension aux futurs initiés. La douleur qui nous submerge lors des blessures, celle qui nous envahie quand la mort frappe à nos portes, celle qui nous maintien en vie quand la bataille semble perdue ou que nos corps sont scellés dans un sarcophage Dreadnought. La douleur n'est pas que physique,  elle est aussi présente dans nos âmes alors que le père des Ultramarines est revenus nous préservons la mémoire du notre. Nous portons en secret la douleur de la trahison de nos anciens frères déchus. La douleur colore nos existences, au service de l'Empereur, d'une invariable fragrance de noire et de rouge. Nos frères des Chapitres Impardonnés ont tous trouvés des solutions pour contourner cette douleur, l'apprivoiser ou la nier. Que ce soit les Anges de l'absolution, dans la partie la plus extrême, qui nie la souffrance liée à la fautes de nos aïeux, ou que ce soit celle des Consécrators qui trouvent refuge dans l'entretien de notre arsenal le plus sacré. D'autres encore, comme les Anges de la vengeance tentent d'ignorer la douleur, parfois jusqu'à ce qu'elle risque de les exterminer. Le lion, lui même, à dit: "Celui qui endure, conquiert." Cette simple phrase cité des Chroniques Horusienne est même devenue un fanal pour les nouveaux Anges de la Défiance. Mon avis concernant un Chapitre uniquement constitué de Space Marines Primaris n'a rien à faire ici, pourtant cette vision m'a perturbée, tant elle m'a semblé juste et clairvoyante. M'a-t-elle menée à revoir ma position face aux fils du Lion que Kawl à créer et caché pendant des millénaires? J'en doute, pas encore du moins, mais elle n'en reste pas moins clairvoyante et fidèle à nos principes ancestraux venue de la Sainte Caliban elle même, et consacrés par la suite, au cours de nos nombreuses batailles.

La douleur, donc est au centre de la vie Astartes et plus encore au sein de notre Légion. Elle est cachée, masquée par la noblesse de nos âmes et la pureté de nos intentions. Elle est aussi l'héritage du Très haut Empereur, bénis soit-il. Nous avons donc souhaité la remettre à sa place, dans la fondation de ce Chapitre: au centre de nos existences. En l'apprivoisant, en la matérialisant, nous pouvons l'exorciser de nos esprits et focaliser notre attention sur nos véritables objectifs. La douleur à ceci d'exceptionnelle c'est qu'elle nous libère des préoccupations futiles qui détournent notre vigilance. Ainsi les écorchés, au premier rang des secrets de notre Légion (concernant les déchus) se verront marqués par la douleur. Leurs armures seront équipés par nos Techmarines de systèmes permettant de garder ouvertes des plaies non incapacitantes qui diffuseront dans la chair toutes les douleurs que transportent nos âmes. Par cette marque nous n'oublieront ni notre honte, ni notre damnation à venir, mais plus encore: Elle préservera notre rage en unissant notre fraternité dans l'idée que les ennemis de l'Impérium, et plus encore ceux de la Légion, doivent endurer ce qu'ils nous font endurer à nous, et cela au centuple. Sans parler de cruauté, les Hellraisers seront redoutés car capable d'infliger la véritable souffrance, celle qu'ils matérialisent dans leur chair, celle que, parfois, nous arrivons à oublier dans nos âmes et nos esprits, celle dont les Hellraisers ne pourront se détourner.

La douleur, la souffrance, comme essence de notre très sainte colère, jusqu'à la rédemption de la Première Légion. Nous l'apprivoiseront, nous la comprendront et nous la détourneront dans une juste cause pour châtier l’ennemie au nom du Père et du Lion, dans la fureur la plus sainte.

Nous serons la partie la plus féroce, la plus redouté et la plus encline à faire souffrir l'ennemi quel qu'il soit, sur les théâtres d'opération ou nous seront déployés. La douleur et la peur n'aura aucun secret pour nous et nous pourrons la déchainer sur ceux qui auraient, volontairement ou par mégarde, déclencher la colère de l'Impérium et de la Première Légion.

*++Partie Cryptée: Code Personnel de Malphas, Maître des Chapelains Intérrogators du Chapitre Hellraiser à l'attention d'Asmodaï, Grand Maître des Chapelains.++*

Ajouté après rédaction du traité d'Azazel.

"Grand Maître Asmodaï. Bien que la vision de mon frère, Azazel, Grand Maître du Chapitre des Hellraisers ne me soit pas obscurs -j'en ai approuvé moi même de nombreux chapitres- je reste vigilant quant aux rites et conséquences que cela implique. La douleur et la souffrance sont des notions qui, par delà la puissance qu'elles confèrent, amène parfois à la déviance. J'en prend pour preuve les Légions Hérétiques tels que la Deathguard, ou encore certains spécimens particulièrement dégénérés des Emperor's Children. Je ne citerais même pas les déviances perverses qu'en on fait certains Xénos tant je crois en la pureté de notre génome et de l’espèce à laquelle nous appartenons.

Pourtant il faut pouvoir tirer des leçons de nos ennemies. Un but noble, une idée audacieuse, peu rapidement être corrompue par des esprits affaiblies, fatigués ou tiraillés par le doute. La rage elle même, que nous tirerions d'une telle culture, à montrer ses limites chez des Chapitres loyalistes tel que les Blood Angels ou les Chiens de Russ. C'est pourquoi j'ajoute cette annexe afin que vous puissiez réclamer une surveillance accrue du Chapitre par le biais de Chapelains. Je demande à ce que la présence de frères Interrogators soit multiplié dans les rangs des Hellraisers afin de préserver l'esprit et la saine rage du Chapitre dans le droit chemin, celui de l'Empereur et du Lion."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2: Les Cénobites, de nouveaux impardonnés.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux agrumes (Fortunella japonica et margarita)
» ptits nouveaux !!!
» Nouveaux personnages à MK
» Nouveaux portails gratuits ou presque
» Des nouveaux... en vito vert....écolo non?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Alaman :: Scriptorium :: Bibliotheca-
Sauter vers: