Les Chroniques D'Alaman

Règles pour une Campagne fleuve à l'échelle d'un secteur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 3: Le secret des Nécrons

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 175
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Chapitre 3: Le secret des Nécrons   Jeu 31 Mai - 11:08

Morgane marchait d'un pas rapide dans le Hall du bastion préfabriqué. Des Thunderhawks avaient débarqué les structures en même temps que les Chevaliers Impériaux. La Comtesse serrait les poings et ravalait sa rage sans pour autant se départir de cette juste colère qui la consumait. Dans ses pas suivaient une manipule de Skitarrii Vanguard qu'entourait, en voletant, une petite armée de chérubins grotesques et de servo-crânes aux multiples fonctions. La trahison, car elle ne pouvait utiliser un autre terme pour signifier les manipulations de Thalys, ne pouvait resté impunis. Si la Maison Bélliante était liée au Culte du Méchanicus, par l'Omnimessie tout puissant, elle ne se mettrait pas à dos les trop puissant Space-Wolfs pour le compte et l'ambition du Techno-prêtre.

L'intérieur du bastion était sombre, emplie d'une pénombre encore épaissie par les nuages d'encens qui s'échappaient en lourdes volutes depuis les braséros installés entre chaque colonne de plastacier. Malgré l'utilisation temporaire de la structure des décorations avaient été sculptés dans les colonnes que semblaient soutenir différents saints ou héros de l'Impérium. Quand au sol il était décoré du crâne du Mechanicus, ses facettes représentants à la fois le crâne ricanant de l'Empereur et de l'Omnimessie dont il était l'incarnation. Les lumières les plus intenses, finalement, venaient des servo-crânes qui tenaient des lumiglobes dans leurs serres effilés et des optiques bleutés des Skitarii qui suivaient d'un pas lourd et parfaitement synchronisé.

-"Thalys!" Appela Morgane Bélliante en retenant bien mal la colère qui risquait de la faire hurler. "Montrez-vous avant que je ne perde patience."

-"Je suis là!" répondit une voix calme bien que légèrement perturbée par un grésillement métallique. Elle provenait d'une ombre qui, au même moment c'était retirée, chassée par l'éclairage d'une vaste console de contrôle des opérations. Auspex, plans stratégiques et de trop nombreuses données s'affichaient à un rythme qui ne pouvait être soutenu que par les cogitateurs dont été munis les membres du Culte de Mars.

-"Je comprends votre colère Comtesse, " devança Thalys en faisant quelques pas qui claquèrent quand ses pattes arachnoïdes frappaient le ferrobéton du sol. "Mais elle est illogique et ne prend pas en compte de nombreuses data-données dont vous ignorez l'existence."

Morgane c'était plantée devant le Techno-prêtre, son visage relevé vers lui tandis qu'il la surplombait de toute sa hauteur. Il était immense, déjà deux fois plus grand qu'un space-marine, tandis qu'elle était petite, même selon les standard humains. De longues tresses blondes coulaient autour de son visage et lui donnait l'air de l'une de ces guerrières de Fenris. Son uniforme militaire Alamanien ajoutait à sa stature belliqueuse. Quiconque l'aurait vue dans ses apparat politique n'aurait pas reconnus la femme qui faisait face au monstre d'acier et de sevo-moteur qui lui faisait face. Celui-ci tenait une large hache dont le tranchant était crénelé à l'image d'une rouage. Il semblait menaçant mais n'intimidait nullement la Comtesse.

-"Et je dois vous rappeler que votre serment lie votre maison au Culte." Appuya Thalys sur le même ton que précédemment.

-"Nous sommes alliés, Thalys, vos ingénieurs gère notre parc de Chevaliers en échange de notre soutien militaire, mais en aucun cas nous ne sommes à votre service!" Contra Morgane en pointant un doigt accusateur vers le torse de la machine qui lui faisait face.

Celui-ci baissa son visage vers la Comtesse si prêt qu'elle put y déceler les reste de chair qui parcellait son visage sous l'ombre de sa capuche.

-"Et que feriez vous sans nos services, Comtesse?" Si le ton de Thalys restait neutre, il ne sourdait pas moins une menace à travers ses paroles. Pourtant Morgane ne se défit pas de son attitude de reproche et fit même un pas en avant pour défier le Techno-Prêtre suprême.

-"Nous trouverions alors chez les Loups des alliés dont nous n'aurions pas à craindre la trahison!" accusa-t-elle d'un ton froid et coupant.

Thalys c'était redressé, comme outré, comme s'il avait été blessé par la provocation de la comtesse. Il fit claquer sa canne une fois sur le sol et cracha une série de code binaire.

-"Vos accusations sont très grave, et si je ne vous connaissez pas mieux, Comtesse Bélliante, je prendrais ça pour une forme d'Hérésie. Par les rouages du Trône, vous vou méprenez sur nos intentions." Thalys avait tourné le dos à la jeune femme pour suivre un chemin qui s'éclairait au rythme de ses pas. "Voyez-vous, ce que vous prenez pour une trahison est en vérité une nécessité!"

-"Envoyer les space-wolfs face aux Xénos et les priver d'un soutien que vous leur aviez promis, vous pouvez renommer ça comme vous voulez, c'est de la trahison, Thalys."

-"Faux!" s'impatienta Thalys sans pour autant se tourner vers elle. Là-bas, au bout de l'allée centrale dans laquelle la cohorte avançait, la silhouette d'un chevalier impérial, harnaché dans des structures de maintenance se tenait droite, immense, ses épaules voutés touchant presque le plafond du bastion.

-"Nous avons détourné notre objectif en prenant en compte cette donnée simple: l'avenir de l'Imperium dépend, non pas de celui d'Alaman, mais des résultat du conflit qui nous opposera aux Nécrontyrs."

-"C'est pire que ce que j'imaginais!" Souffla Morgane avec un dédain évident.

-"La Noctilithe est la matière noire qui compose les piliers de ces Xénos. Après la destruction de Cadia par Abbadon, le Fléaux, Bellisarius Kawl à redéfinis les priorités du Culte de Mars afin d'aider le Primarque Régent, Roboute Guilliman, dans sa quête. Ainsi nous avons découvert que la Pierre qui constituait les piliers technologique des Nécrons avait des facultés particulière capable de modifier la structure même du Warp."

-"Je ne comprend pas!" reconnu Morgane tandis qu'elle s'arrêtait au même niveau que Thalys. Sa colère avait refluée, remplacée par une curiosité piquée au vif, tant par la nature de cette Noctilithe, que par la silhouette massive du chevalier qui, bien que commune était marquée de différences qui l'empêchait de le reconnaître.

-"Cette matière, "Poursuivis Thalys patiemment, "peut-être chargée, comme un aimant, de façon positive ou négative. Selon la charge que nous imprimons elle a alors la facultée d'attirer ou de repousser le Warp. C'est une version surpuissante et beaucoup plus malléable d'un champs de Geller."

-"Si nous arrivions à contrôler cette technologie à une echelle suffisament vaste, nous pourrions refermer la faille?!" Compléta Morgane sans vraiment y croire. Pourtant elle était touchée par l'idée de pouvoir refermer la Cicatrix Maledictum, un nouvel espoir pour l'Imperium de l'humanité.

-"C'est pourquoi il faut que les Loups maintiennent les Taus hors de portée pendant que nous recherchons les data Xénos qui nous indiqueront les gisements de Noctilithe."

-"Tout était prémédité!" Compris Morgane dont la colère revint aussi vite qu'elle avait disparue. "Si vous aviez expliqué votre plan aux Space-Wolfs..."

-"Ils auraient certainement refusés, dans 87,46% des cas, en fait, à cause de la Croisade d'Agares qui ravage les contrés de l'Est et de leurs différents avec les Hellraizers, ces fils des Dark Angels. Les Anges de l'Empereur, bien que génoaméliorés sont toujours soumis aux aléas émotionnels de la chair, il faut le prendre en compte."

-"Ce n'est pas une raison pour..."

-"Voici notre cadeau," indiqua Thalys en tendant un doigt squelettique vers le Chevalier Impérial. "Il préservera votre loyauté, j'en suis sur, et fera certainement taire votre culpabilité."

Morgane allait rétorqué de manière cinglante mais les lumières qui inondèrent la place la coupèrent dans ses invectives. Elle leva les yeux vers la machine, si elle reconnaissait l'Exorcist, sa propre monture, elle n'en avait plus la silhouette.

-"Un Castellan!" Dit-elle en détaillant la machine, admirative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaman.forumactif.com
 
Chapitre 3: Le secret des Nécrons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le secret du thé à la menthe
» Le secret du piment ???
» Votre secret "honteux" de Disney?
» Le secret d'une belle vieillesse...
» [Emission TF1] visitez le loft de secret story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques D'Alaman :: Scriptorium :: Bibliotheca-
Sauter vers: